Les colorants cosmétiques

Les ocres et terres naturelles

Les ocres permettent d’obtenir une grande palette de teintes très naturelles, indispensable dans la réalisation de maquillage minéral (base de teint sous forme de poudre, crème, fond de teint mais aussi ombre à paupière, rouge à lèvre, blush….). Elles servent aussi à colorer les savons, baumes, gels douches ect…. Ocre jaune, sienne, marron, rouge, rose, mais aussi argiles (jaune, rose, rouge, violette…) toutes miscibles, sont à doser et adapter en fonction de chaque carnation. La terre noire des Indes, quand à elle, très noire, mate, sert à la réalisation de mascara, eye liner et ombre à paupière (mélangée aux ocres ou autres colorants naturels, elle permet une très large gamme de coloris : noir, gris, bordeaux, brun, violet, kaki…..).

Les micas

Le mica est le nom d’une famille de minéraux, du groupe des silicates, un des constituant du granit. Le mot mica vient du latin micare signifiant briller, scintiller. On trouve des micas d’absolument toutes les couleurs, plus ou moins scintillants, tous miscibles entres eux….les possibilités, tant pour le maquillage que pour colorer tous les produits cosmétiques, sont donc infinies ! Ils apportent également un peu de lumière aux ocres et terres qui sont très mates.

Les pigments végétaux

Poudre de plantes ou de fruits : thé, alafafa, spiruline pour les verts, poudre de raisin, bettrave, hibiscus, fraise, framboise, pour les roses, rouges, violets, urucum pour les jaunes orangers, chataignier pour les bruns…. Mais aussi toutes les plantes tinctoriales : henné (orange-rouge), garance (rouge), indigo (noir, bleu foncé, violine), curcuma (jaune), bois de campèche (en fonction du PH, d’un rose/rouge à violet foncé). Les plantes tinctoriales peuvent toutes être utilisées pour teindre les cheveux.

Autres colorants

  • Les oxydes minéraux : Ce sont des pigments très denses, issus de minerais.
  • L’oxyde de zinc : pigment blanc très dense, c’est un indispensable dans la réalisation de maquillage. Il possède des propriétés purifiantes, en plus d’être un très bon filtre UV.
  • Le dioxyde de titane : substance composée d’oxygène et de titane, c’est aussi un pigment blanc très dense, utilisé comme filtre UV mais aussi comme agent couvrant, opacifiant, bactéricide…. Toutefois, cette poudre très fine (nanoparticules) nécessite des précautions d’emplois drastiques (utilisation au minimum d’un masque : les poussières de dioxyde de titane sont source d’irritation oculaire et des voies respiratoires). A utiliser plutôt sous forme d’empâtage ou, pour la version poudre, préférer un produit de substitution (oxyde de zinc). En effet le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé le dioxyde de titane cancérogène possible pour l’homme….

Mica et ocres chez macosmetoperso