Les gels & mucilages

 

Les gels

Il est possible, avec les gommes végétales, d’obtenir en phase aqueuse de très beaux gels, fluides ou bien fermes, type gelées de douches.

En général la dispersion se fait à chaud, dans un liquide (eau, hydrolat) préalablement chauffé à 60°/70°. Verser la poudre en pluie fine, sans cesser d’agiter au fouet manuel pour éviter la formation de grumeaux. Le gel se forme en refroidissant, il faut donc intégrer les ajouts avant la prise du gel. Les gommes guar et xanthane peuvent être utilisées directement à froid.

Voir ici : les gommes et gélifiants pour plus d’informations sur leur mise en oeuvre et dosage

Mucilages

Les mucilages ont de nombreuses vertus en cosmétique, non seulement pour la peau (adoucissants, hydratants, apaisants, réparateurs) mais aussi pour les cheveux (gainants, hydratants, lissants, ils font des miracles sur les cheveux secs, frisés, crépus)

  • graines de lin

Porter à ébullition 150ml d’eau. Hors du feu, ajouter 40gr de graines de lin. Laisser poser 15 mn en remuant de temps en temps. Filtrer à l’aide d’une passoire (chinois) ou mieux d’un bas pour extraire tout le mucilage des graines.

  • racines de guimauve

Faire bouillir pendant 15 mn 100gr de racines de guimauve dans 250ml d’eau. Laisser tiédir un peu puis filtrer de la même façon que le mucilage de graines de lin.

 

Si vous fabriquez d’avance un gel ou mucilage à intégrer ultérieurement à vos cosmétiques, ajoutez toujours un conservateur type Cosgard.